N34: La petite boule de lumière

MANUSCRIT N°34
Par la fenêtre
Enfant
LAURÉAT

LA PETITE BOULE DE LUMIÈRE

Je sortais de la maison. Je pris le petit chemin, je m’enfonçais dans la forêt. Il faisait froid et très noir. Des oiseaux chantonnaient. Soudain, je vis une petite boule lumineuse ! Je m’approchai tout doucement mais la lumière bougeait elle aussi. Je la poursuivis. Enfin, j’arrivai à la toucher. Je la pris dans mes mains, et je l’observais longtemps. Elle était petite ; elle faisait la taille d’un petit pois. Mais contrairement à un petit pois, elle était toute jaune. Je la ramenai chez moi. Mais quand je sortis de la forêt, elle s’éteignit peu à peu. Puis, quand elle fut en plein soleil, elle s’ouvrit. Dedans, il y avait un mot qui disait :

Jette-moi par ta fenêtre et je te téléporterai  

Je fis ce qui était écrit. Je refermai la boule, je la balançai par la fenêtre. Quand elle toucha le sol, une autre petite boule en sortit. Elle était bleue. Dès que je la touchai, une énorme lumière sortit de la boule bleue. Deux secondes plus tard, j’étais dans la forêt. Il faisait toujours très froid et très noir. Je retournai à la maison. La boule jaune n’était plus là. Je regardai dans le grimoire de mon grand-père. À la page 713, il y avait le dessin d’une petite boule jaune comme la mienne. Sur la page d’à côté, il y avait écrit : Grispitoune. En bas, ça expliquait le fonctionnement de la boule. Ça disait : quand cette boule est au soleil, elle s’ouvre. Puis, quand on la lance par une fenêtre, une autre en sort. Puis, si tu la touches, elle t’amène dans la forêt la plus proche de chez toi. Et si tu remets la boule bleue au soleil, elle devient capable de s’ouvrir elle aussi et une boule verte en sort. Mais cette fois, si tu la lances et que tu la touches, elle t’amène au lac le plus proche de chez toi. Etc… Et si tu retouches la boule, tu rentres chez toi.

Et depuis ce jour, quand je ne veux pas faire quelque chose, je lance la boule par la fenêtre, et je me téléporte. Une fois, je me suis retrouvé en plein désert, une autre en haut d’un arbre, ou encore chez le voisin !

- Antoine Haudecoeur (9 ans)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

N71: Par ma fenêtre

Bienvenue sur le "Singe à Plume"

N73: C'était le lendemain de ce matin là