N21: Une détective confinée

MANUSCRIT N°21
Par la fenêtre
Enfant
LAURÉAT

UNE DÉTECTIVE CONFINÉE

Huitième jour de confinement : j’ai fini de compter les grains de semoule dans le paquet ! Oui, je suis confinée ! Le comble pour une détective privée ! Je m’appuie à ma fenêtre pour observer les passants, comme j’aime le faire, je rêvasse une dizaine de minutes et tout d’un coup, je manque de tomber ! Un homme, pas plus de quarante ans, vient d’assassiner un passant ! Le pauvre homme git dans une mare de sang ! Je descends en vitesse pour le secourir et mener ma petite enquête mais je suis arrêtée en bas de l’immeuble par un policier, James GRITY d’après son badge, qui veut mon autorisation de sortie ! J’essaye de lui expliquer mais quand je l’emmène sur le lieu du crime, tout a disparu… Il m’oblige à remonter… avec une amende de 135€ pour sortie non autorisée et fausse piste de crime ! Le policier et la victime ne me sont pas inconnus…

Le soir, tout à coup enfin je me souviens du visage de la victime, c’est un ami de ma sœur, Laura ! Je saute sur mon téléphone et l’appelle, elle me dit que, Jérôme (le fameux ami) devait venir ce soir-là chez elle mais qu’il n’était toujours pas arrivé, je prends mon calepin et note toutes les informations qu’elle me donne : Jérôme LOPUR, 22 ans, apprenti coiffeur, son meilleur ami est Justin DERTUITE, habite chez ses parents, … Elle me donne aussi des numéros de téléphone et adresses.

J’appelle ensuite la police, qui a déjà eu un retour de James GRITY ! Personne ne me prend au sérieux, tant pis pour eux, je vais enquêter seule, confinement ou pas ! En premier j’appelle Justin, me faisant passer pour Jérôme en déguisant ma voix ! 
- Allo, c’est Jérôme 
- Jérôme ?!? Ah oui Jérôme LOPUR ! Que je suis bête ! 
- Ça va ? 
- Oui désolé je suis en période d’examens… Je suis très fatigué... - Ok… tu faisais quoi tout à l’heure ? 
- J’étais au parc pourquoi ? Mais attends, pourquoi tu m’appelles, je t’ai déjà dit de ne plus m’appeler !
Il raccroche ! Je reçois un message d’un numéro masqué, voici ce qu’il dit : 
« Ne cherche pas à trouver qui a tué Jéjé ou sinon… » ! 
Je me demande qui pourrait l’appeler Jéjé ! Peut-être ses parents ? On va vérifier ! Je les appelle mais cela ne répond pas... Je décide de sortir malgré les restrictions. Sur le lieu du crime, personne n’aurait pu se douter que, quelques heures avant, un meurtre a été commis. Je sens l’odeur de l’eau de javel, voici l’arme secrète qui a effacé tout indice ! Dans un recoin, entre deux poubelles, il y a une tache de sang avec quelques poils accrochés que je récupère aussitôt et une lettre. 
Une lettre ! j’inspecte les lieux d’encore plus près ! Bingo ! Un portefeuille ! Je suis vraiment tombée sur un criminel incompétent ! 
En rentrant chez moi je recroise James le policier ! 135 euros de plus ! Et toujours aucun soutien de la police ! Le portefeuille contient la carte d’identité de Jérôme. Etrange… 
Je me souviens qu’il n’avait aucun sac et vu le volume du portefeuille je l’aurai vu ! Peut-être qu’il se l’est fait voler ! 854,52€ en liquide accompagnent la carte ! Je passe à la lettre, elle était signée de la main de Jérôme et adressée à « papa et maman ». Il s’excusait pour avoir fait honte à la famille mais n’expliquait pas pourquoi. 

Je ne pouvais pas appeler une deuxième fois Justin, ce serait louche… Et les parents qui ne répondent pas... En observant les poils, je constate qu’ils appartiennent à une barbe, mais blonde… Jérôme avait les cheveux bruns. Ça veut dire que la barbe était à l’assassin ! Je n’allais pas vérifier l’alibi de tous les hommes blonds de la ville ! Et aucun moyen de vérifier l’ADN ! Je m’endors… Le matin, comme tous les matins je vais à la fenêtre. Revoilà cet imbécile de James GRITY déjà là malgré le froid et le coronavirus ! Mais… il me rappelle vraiment quelqu’un. Puis d’un coup j’imagine son visage mais avec une longue barbe ! Oui c’est ça! Je vais chercher en vitesse le livre des records 2020 et je vois James avec une barbe de 3,1 m ! Mais sa barbe blonde est plus courte maintenant. Compris : c’est lui l’assassin surtout que si ma mémoire est bonne, sous son uniforme il avait une veste semblable a celle de l’assassin. J’appelle la police, leur explique tout et nous planifions l’arrestation.

« James GRITY, crie-je, vous êtes en état d’arrestation ! 
- Moi ? madame c’est moi le policier réplique-t-il en rigolant. 
- Alors nous vous arrêtons pour meurtre, s’exclament les policiers présents depuis le début. » 

Après plusieurs heures d’interrogatoire, nous avons toute l’histoire ! Il détenait le record du monde de la barbe la plus longue et un jour en allant chez le coiffeur, ce fut un jeune qui s’occupa de lui. 
Il dérapa et coupa la moitié de sa barbe ce qui mis James dans une colère épouvantable ! Oui, l’apprenti, c’était Jérôme ! James fut condamné à plusieurs années de prison ! Et moi je suis retournée chez moi, le comptage des grains de riz m’attendait ! 

- Margot Frobert (13 ans)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

N71: Par ma fenêtre

Bienvenue sur le "Singe à Plume"

N73: C'était le lendemain de ce matin là